LIVRE D'OR

Signalétique
Bravo pour la nouvelle signalétique. C'est superbe et en plus avec le logo du Centre! C'est génial, très beau et efficace. Astucieux et drôle aussi ce panneau avec une flèche.
Annette Goubin
22 mai 2017

La tribune de Montélimar 27 avril 2017

Un lieu dédié aux artistes et aux amoureux des arts

Piégon est connu pour sa « Belle vendangeuse » sculptée dans le safre en 1997 par Jean-Pierre Eichenberger. C’est encore à cet amoureux des arts que l’on doit la restauration d’une vielle bastide devenue un centre de culture. Elle se situe un peu plus haut dans Piégon et, de sa belle terrasse, s’ouvre un large panorama sur les Dentelles de Montmirail, la queue du Ventoux, Mirabel et Vinsobres.

Jean-Pierre fonda en 1965 l’association « Le Centre Artistique ». Depuis son décès en 2000, son épouse Sheela et sa fille Claude sont les gardiennes des lieux et les organisatrices des prestations culturelles de l’association. « Notre principale vocation, explique Sheela, c’est l’accueil des artistes et des visiteurs qui apprécient ces lieux et qui aiment les arts ». Beaucoup d’artistes ou de conférenciers séjournent fréquemment dans la Bastide où ils accueillent un fidèle public et apprécient la cuisine de Claude.

Une très large palette

Chaque année, une douzaine d’événements sont proposés au public. Le domaine culturel le plus couvert est celui de la musique. La Chambre des Hirondelles reçoit des solistes, des duettistes et quelquefois de petits groupes d’interprètes. Elle a ainsi accueilli le flûtiste Jacques Zoon, l’un des plus grands de nos jours, accompagné de quatre autres interprètes (son épouse, ses deux fils et le pianiste François Killian). Elle reçoit le pianiste Nima Sarkechik, le duo Quatremer-Barberi et beaucoup de solistes de réputation internationale, écoutés par un public venu souvent de Suisse, d’Angleterre et d’autres pays européens.

A la Musique, il faut associer la danse, notamment avec Aysha Moise (danse indienne), les expositions de peinture, la sculpture avec les œuvres de Yann-Eric Eicheberger, petit fils de Jean-Pierre, le théâtre dont les représentations se font sur la terrasse de la bastide ou dans le théâtre de verdure en contrebas.

La saison hivernale est assez propice aux conférences, dans la Chambre des Hirondelles. Aucun sujet n’est tabou. On entend Monique Iordanoff parler de Françoise Sagan, de la comtesse de Ségur ou de l’importance de la SNCF dans la littérature mais aussi l’ingénieur François Alabrosse expliquer pourquoi la Tour Eiffel tient debout ou décrire les merveilles de l’intelligence animale. Centre culturel, pensez-vous ? On entre vraiment dans une culture encyclopédique et de qualité.

La pédagogie en plus

Le Centre organise plusieurs ateliers chaque année : calligraphie, dentelle aux fuseaux et théâtre. D’éminents professeurs font alors partager leur savoir à de petits groupes d’amateurs. L’atelier de dentelle est conduit par Claude à qui l’on doit également la confection des délicieux buffets proposés à la fin de chaque prestation culturelle. Dans le domaine musical, des « master class » réunissent des solistes harpe et violon.

Marc Boyer

~~~~~~~~~~~~~~~~

 

LE CENTRE ARTISTIQUE DE PIEG0N

Que faire quand on est fatigué de l’œuvre en cours, quand on n'est plus inspiré par le quotidien, quand personne ne dispense plus l'énergie dont on a besoin lorsque, à un certain moment, s'évanouit la certitude de sa propre utilité et que le milieu de base reste,désespérément terne ?

Moi je le sais.

Il faut aller quelque part au cœur d'une nature ravissante où un amical' entendement s'intéresse à ce qu'on fait, pense et sent.
Tout cela se trouve au CENTRE ARTISTIQUE DE. PIÉGON. ,

Un flanc, de colline; une ancienne maison grande, jolie, arrangée et, vaste rectangle de terre dure, une terrasse plantée d'arbres d'essences diverses, de quoi choisir entre soleil et ombre, selon l'humeur. Toute vue panoramique est, en soi, un repos fabuleux ;'mais ce n'est pas le plus important à découvrir là,'à mi-chemin de Vaison-la-Romaine et de Nyons dans la Drôme Provençale.

Autre chose, qu'on ne peut soupçonner ailleurs harmonise cette situation à l'art de vivre. Les hôtesses, la veuve et la fille de Jean-Pierre Eichenberger, Sheela et Claude, y créent chaque jour le sentiment d'être environnés d'esprit et de charme, de conscience et de foi. Elles ont la notion des phénomènes essentiels et baignent le visiteur de vie bienfaisante. Leur parfaite simplicité et leur naturel courtois ,donnent à penser qu'on peut vivre autrement, c'est- -à-dire dans une atmosphère épanouissante pour tous.

A Piégon, le génie de la création est partout et n'attend pas qu'on s'étende au soleil ou qu'on se promène dans le parc sans participer à une activité de son choix, n'importe laquelle, selon ses goûts et.en toute liberté, chacun à sa façon. Outre les stages proposés, on peut fréquenter la bibliothèque dont les ouvrages révèlent les préoccupations des Résidentes elles-mêmes actives dans les disciplines artistiques et toujours intéressés par les travaux et recherches des Visiteurs entourés de sollicitude.

Les artistes se réfugient tout naturellement dans cet endroit privilégié, mais on y rencontre aussi des gens simplement heureux de méditer silencieusement sur des sujets substantiels ou de s'entretenir des mêmes thèmes à haute voix avec les autres convives venus distiller la vie créatrice dans la confiance générale. Parfaitement réglé, le mouvement perpétuel interne fonctionne sans défaillance : s'écarte-t-on dans la solitude laborieuse ou contemplative? Un cercle vous accueille immanquablement au retour, dès qu'on reparaît. .Si du printemps à l'automne, on vit principalement sur la terrasse et aux alentours de la maison, celle-ci offre mille coins et recoins attrayants par la disposition du mobilier et la présentation, partout d’œuvres d'art anciennes et contemporaines.

Particulièrement frappant, aussi, est le temps des repas, nœuds indispensables de la journée. Depuis la plus haute antiquité, comme à la Renaissance et au XVIIIe siècle, les humanistes ont su que « manger » n'était pas seulement un acte de survie mais presque une cérémonie de rencontres qui fournit au groupe l'occasion d'échanger sans gravité .ostensible.

Et comme tout se fait dans la plus haute qualité .et la plus grande sérénité, les mets servis à Piégon sont d'une rare finesse et d'une incroyable variété. Cet extrême raffinement est présenté si sobrement; qu'il parait être la chose la plus simple et la plus évidente qui soit. Jamais on ne se doute que les in-finies surprises sorties de la cuisine dans de très belles assiettes ont coûté tant d'imagination, de peine, de fantaisie et de savoir! Subtile distinction d'un accueil choisi où rien n'est laissé au hasard et dont le résultat est la satisfaction inouïe de tous, euphorie dont est exclue la moindre tension. C'est à cause de cette attention qu'on se sent toujours à l'aise.
.
Peu importe d'où l'on vient" l'âge qu'on a, pourvu qu'on comprenne "l'essentiel" en 'compagnie de manuels et d'intellectuels de toutes professions, l'aventure n'étant pas, le.profit et'"l'essentiel" étant' d'être des modèles toujours nouveaux, toujours inspirés.

Sortant des salons de musique ou de la bibliothèque pour se rendre au théâtre:de verdure, le chemin est parfumé par,le thym, le romarin, le laurier aux fleurs tenaces, les iris, mauves ou jaunes, les jonquilles, les roses, les buis, les bambous, les cèdres, le plaqueminier, le micocoulier. De la chambre que j'occupais, je contemplais ce paysage immense par-dessus l'autre versant de la vallée, les yeux noyés dans les mille bleus de,l'horizon, je réalisais que le fondement de Piégon, c'est l'Amour:.

Victorine HEFTING;~-. Directrice honoraire du Service des Beaux-.
Arts et des Musées municipaux de,la Ville de La Haye."

16/04/2015 18:35:45

~~~~~~~~~~~~~~~

"Que nous soyons musicien, peintre, sculpteur, écrivain, dramaturge, comédien, danseur, poète ou tout simplement à la recherche de notre créativité, le centre artistique est un lieu magique, hors du quotidien, au sein d'une nature magnifique d'un calme rare, extraordinairement propice à la création." Lucien.

~~~~~~~~~~~~~~~~

" Je remercie chaleureusement Sheela & Claude Eichenberger qui m'ont accueillie chaleureusement comme dans une "Villa Médicis". Madeleine.

Le Centre Artistique accueille également en séjour les adhérents de l'Association.

NOUS CONTACTER
To Contact Us

Fontatière, 26110 Piégon

Tel: 33 (0) 475 27 10 43

© 2017 Centre Artistique de Piégon

  • Black TripAdvisor Icon
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon